Paroles de réfugiés syriens et irakiens: « on sait très bien comment ça finira »

François Hollande, Marc Lavoine, et tous nos aristocrates des temps modernes sont très favorables à l’accueil des migrants, mais uniquement à titre collectif. En accueillir chez eux, en revanche, passez votre chemin, braves gens. « Je n’ai pas de résidence secondaire aujourd’hui disponible » comme dirait François Hollande (la vidéo ici pour ceux qui ont raté ce grand moment).

BHL en Libye

Comme je ne suis pas socialiste, j’ai décidé d’accueillir chez moi des réfugiés (pour la journée, faut pas pousser non plus). Et puis, ce sont des réfugiés, chrétiens de Syrie et d’Irak, pas des migrants.

Rendez-vous à la sortie de la messe. Après environ 6 heures de discussion, leurs réactions:

Sur les migrants, l’Islam en France, etc.

Un Syrien: « Mon père a étudié en France dans les années 70. Il est revenu une fois, en 2005, et n’a pas reconnu ce pays qu’il aimait tant. La population, la mentalité, tout a été remplacé »

« J’ai grandi à Alep, dans une école catholique; nous étions très fermés aux contacts avec les autres communautés. A l’université, un musulman m’a demandé si c’était vrai que les chrétiens avaient des queues dans le dos, comme les animaux? »

Un Irakien: « Je suis arrivé en France il y a 6 mois. Cela m’embête que les gens que nous avons fui arrivent 6 mois après nous. Est-ce que cette horreur arrivera aussi en France? »

« A Villeurbanne, les barbes des musulmans sont plus longues qu’en Irak; ici, ils se ré-islamisent plus vite et plus fort qu’au Moyen-Orient »

Un autre Irakien: « Pourquoi la France, qui est un pays fort, laisse rentrer ces gens sur son territoire? Pourquoi vous en avez déjà laissé rentrer autant depuis 40 ans? Pourquoi vous, les Français, vous laissez faire ça? »

Après une brève explication sur la République et son lointain rapport avec la démocratie, ces élites qui nous gouvernent et qui haïssent la France « d’avant », ce même Irakien: « C’est possible de revenir à la France d’avant, genre rapidement? »

Un Syrien: « je suis allé dans un camp de réfugiés en Allemagne; certains migrants se déclaraient ouvertement auprès des autres comme des infiltrés de Daech. Et personne n’y trouvait à redire »

Sur la politique locale

Un Syrien: « L’armée de Bachar Al-Assad n’est pas opérationnelle; ils bombardent les villages pris par les Islamistes, et ils tuent essentiellement les villageois. Ils ne vont pas au contact »

Une Syrienne: « Dans le village de mes parents, les Islamistes ont volé tout l’or et les bijoux. L’armée régulière a ensuite repris la ville, et comme ils avaient des blindés, ils ont pu voler les télés et les frigos; les seuls qui ont été corrects, c’était l’Armée Syrienne Libre; mais ils n’existent pas vraiment »

Les Irakiens, tous en chœur: « Saddam Hussein, c’était bien »

Sur l’intégration

Un Irakien: « Nous recevons une formation de 90 heures pour parler français; c’est malheureusement trop peu pour espérer maîtriser suffisamment le français pour trouver un emploi. Alors la majorité rentre chez eux, dans leur ghetto avec leur communauté et leur télévision branchée sur le satellite, et se mettent aux allocs ».

« En Anglais, tout le monde a quelques notions; en Français, rien. Intégrer une personne, une famille, c’est beaucoup beaucoup d’efforts. Comment vous allez faire avec tous ceux qui arrivent? »

Le consensus de fin

« Si vous laissez tous ces gens entrer, c’est la fin pour vous. Dans 5 ans, dans 10 ans, dans 30 ans, on ne sait pas, mais on sait très bien comment ça finira »

#ApocalypseNow

Publicités


Catégories :Immigration, Politique, Société

4 réponses

  1. Compte rendu très intéressant. Merci !

  2. Je pense que nous aussi, nous le savons.
    Et nos dirigeants aussi.
    Ce sont des grands criminels.

  3. Bonjour François,
    témoignage des plus intéressants !
    Nous nous en doutons quand même mais l’entendre de la bouche des premiers intéressés, c’est mieux.
    Par contre, les merdias mainstream ne les mettent jamais en lumière !! Comme par hasard !
    J’espère que voys allez bien.
    Cela faisait un moment que je n’avais pas pris le temps de m’arrêter… foutue époque !
    Au plaisir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :