La Zone Grise: Daech, le vivre-ensemble ou les Croisades

Dabiq, le fanzine de l’Etat Islamique, a dévoilé cette année un concept important pour comprendre leur stratégie: la Zone Grise. La Zone Grise est un éditorial de 10 pages décrivant la zone « entre chien et loup » que beaucoup de musulmans occupent aujourd’hui dans le monde. C’est la zone entre le bien et le mal, entre le Califat et les Nations. C’est la zone du non-choix, de l’hésitation, de la compromission quotidienne, des petits arrangements avec soi-même.

La Zone Grise

Et c’est la zone qui met mal à l’aise tout le monde. Trois théories s’opposent:

Théorie n°1: La Grande Clarification

George Bush et Daech sont d’accord: « Soit vous êtes avec nous, soit vous êtes avec les terroristes »

C’est la théorie de la Grande Clarification. Chacun dans son camp. On se met sur la gueule et que le meilleur gagne. Tactique gagnante du FLN en Algérie (les « gentils » pied-noirs se sont fait virer tout aussi bien que les « méchants », et tous les « collabos » pourchassés, assassinés) ou encore d’Isabelle la Catholique en Espagne (Reconquista qui n’a pas fait dans le détail, les juifs d’Espagne faisant partie du nettoyage)

Théorie n°2: Le vivre-ensemble

Vous en êtes convaincu, Daech est un dévoiement de l’Islam, les terroristes ne sont que des déséquilibrés, la République est la plus forte, « United We Stand », Esprit Charlie, es-tu là?, etc.

Sans le savoir, vous êtes partisan de la Grande Clarification, car pour vous il est évident que les musulmans de France ont déjà choisi leur camp, celui de la France, du Progrès, des Lumières.

Michel Houellebecq a lui décrit une fin alternative pour cette théorie dans son livre « Soumission ». La conséquence logique si le pari sur le « ralliement » des masses musulmanes s’avérait faux.

Théorie n°3: Business as usual

L’important, c’est le Business. Chercher les ressources là où elles sont, mettre des gouvernements favorables aux multinationales, effacer les frontières. La Zone Grise? Il n’y a pas de zone, pas de communauté, pas de Nation, mais que des individus nomades consommateurs.

C’est aussi le Business des politiciens. Qu’importent les conséquences, tant que je deviens président de Région, mascotte des plateaux de télévision, expert auto-proclamé.

Les pauvres pourront bien exploser dans des salles de concert, les riches n’auront pas ces soucis-là. United Colors of Benetton We Stand.

Si vous hésitez encore sur la tactique à adopter, quelques éléments de réflexion:

  • Si les statistiques ethniques sont interdites en France, c’est pour ne pas dévoiler l’étendue de la Zone Grise. Officiellement, il y aurait environ 5 millions de musulmans en France. Azouz Begag (ancien ministre) parle lui de 15 millions (vidéo par ici). Robert Ménard avait compté «64,6%» d’élèves de confession musulmane dans les écoles publiques de Béziers
  •  15% des Français soutiennent Daech (soit 10 millions de nos concitoyens); cette proportion monte à 22% chez les 25-34 ans et 27% chez les 18-24 ans (source Russia Today avec étude précise de ce sondage par l’Express, qui confirme grosso modo les résultats)
  • La moitié des Tunisiens de l’étranger (dont les bi-nationaux) ont voté pour le parti islamiste radical Ennahda en 2011
  • Les pays musulmans qui ont adopté la démocratie ont mis au pouvoir des islamistes radicaux (Algérie avec le FIS, Tunisie avec Ennahda, Egypte avec les Frères Musulmans, Turquie avec Erdogan, etc); les musulmans « modérés » ont toujours fermé leur gueule et accepté la soumission
  • Les grands islamologues confirment tous que Daech, « c’est aussi l’Islam » (Les musulmans qui expliquent que Daech n’a rien à voir avec l’Islam sont «vraiment mal-à-l’aise, politiquement corrects et ont une vision à l’eau de rose de leur propre religion qui passe sous silence ce qu’elle exige historiquement et légalement» explique Bernard Haykel de l’Université de Princeton)

En conclusion, la Zone Grise grandit. Sous l’effet de l’immigration, de la démographie et du phénomène récent des « réfugiés », sa croissance devient même exponentielle. Et le moment venu, elle choisira son camp, celui de la soumission au radicalisme. (relisez ces excellents témoignages recueillis auprès de vrais réfugiés chrétiens d’Irak et de Syrie)

Les Maronites du Liban ont hésité. Largement majoritaires dans les années 70, ils sont devenus minoritaires en moins de 20 ans, après des années d’attentat et de guerre civile. Expulsés de chez eux, leurs leaders massacrés avec leurs familles, les Libanais ont laissé leur pays devenir un champ de ruines.

Le Liban est le destin de la France, saurons-nous réagir?

Publicités


Catégories :Immigration, Politique

Tags:, , , , , , , , , , ,

4 réponses

  1. 15% ça me semble approcher la vérité avec des pointes à plus de 50% dans certaines villes ou départements .

  2. rembarre!
    montjoie saint denis!

  3. Ce pays est foutu.
    Les autres pays européens aussi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :