Edward Snowden quitte Hong-Kong pour Moscou

A la chute du mur de Berlin, personne ne s’était précipité pour aller à l’Est. Les gens avaient voté avec leurs pieds, condamnant de fait le régime communiste.

Berlin 1961

Quand Edward Snowden, accusé par la NSA d’avoir livré des informations confidentielles sur la surveillance intrusive de la population, choisit de quitter Hong-Kong pour Moscou, on se dit que le monde a bien changé.

Je ne considère pas Moscou comme étant notre unique chance de salut. Historiquement, les hommes ayant fait appel à l’étranger l’ont fait au détriment de la France, ou l’ont amèrement regretté.

Néanmoins, un monde bipolaire est infiniment plus respirable que celui de la « fin de l’Histoire ». Moscou a joué les trouble-fêtes au G8 pour s’opposer à la destruction de la Syrie. Moscou s’opposera à la destruction de l’Iran. Poutine protègera Edward Snowden ou lui garantira une porte de sortie.

L’autre aspect positif de cette histoire est que la guerre froide fait de meilleurs scénarios de films que la chasse aux comploteurs fascistes bruns ou verts.

PS: au sujet de la Syrie et de l’Iran, connaissant bien la région, je suis surpris que les méchants soient les deux peuples les plus civilisés et cultivés de la région.

Publicités


Catégories :International

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :