Encore une loi débile

Je me trouvais chez mes parents, dans les souriants coteaux Tarnais, avec une mission assez simple: abattre des arbres pour redonner de la vue sur le lointain village de Salvagnac.

Affiche-UBU

Comme à l’accoutumée, je commence à allumer mon feu qui me permettra de brûler tous les branches, branchages et feuillages inutiles. Ce feu doit être assez conséquent pour embraser les tendres pousses et autres rondins  bien verts, qui profitent, eux, du temps pluvieux qui restera la marque du quinquennat de François Hollande.

Les voisins accourent à la vue des premières fumées. Horreur, que n’ai-je fait? Un feu à foyer ouvert!

Grâce à nos débiles écologistes, il est désormais interdit de faire un feu!

A la place:

1. Je dois utiliser une broyeuse à moteur thermique

2. Je dois charger une benne, louer un poids lourd et son chauffeur pour aller à la déchetterie la plus proche (20 km)

3. Ou alors laisser la broussaille gagner toutes les terres ouvertes de France

Adieu, terres fertiles arrachées aux forêts par de glorieux moines, jardins à la française et perspectives irréprochables, les cinglés Duflot & Co sont passés par là. Ils feraient bien d’aller foutre un pied à la campagne, et de s’occuper d’un jardin de quelques milliers de m², pour mieux comprendre ce qu’est l’écologie!

 

A pondre des lois aussi débiles, nos hiérarques nous enseignent qu’une seule chose: à désobéir. Et c’est peut-être la meilleure chose à apprendre!

Publicités


Catégories :Idéologie

Tags:, ,

10 réponses

  1. Vous êtes sûr que c’est une loi et non un arrêté municipal ou départemental ? Ici, tout le monde brûle. Il faut dire que M. le maire m’a dit un jour que si on devait s’occuper de tous les règlements on ne ferait plus rien… Sage édile !

    • Il s’agit bien d’une loi qui entrera en vigueur début 2015 si mes souvenirs sont exacts. Ceci dit, et vous avez raison, beaucoup de communes et/ou de conseils généraux ont effectivement légiféré en ce domaine par voie d’arrêté ou de règlements sanitaires départementaux. Quant à la loi, elle ne devrait pas être d’application uniforme sur l’ensemble de territoire français. Encore un truc auquel pas grand monde ne bitera quoi que ce soit, puisque j’ai souvenance qu’au sein même de certaines régions, des parties devront se plier au diktat imbécile des pastèques, alors que dans d’autres coins le régional pourra continuer à faire cramer son bois et ses déchets de jardin à foyer ouvert.

      Sinon, prenez bien soin de conserver précieusement votre maire, c’est effectivement un sage, un vrai.

      • Dans le genre diktat, j’en ai eu un bon ce soir. Réunion de rentrée des Petits Chanteurs de Lyon. Le stage annuel, qui avait lieu en dehors de Lyon, n’aura pas lieu cette année.
        L’inspecteur Jeunesse et Sports, qui a visité le stage l’an dernier, a décrété que la cuisine n’était pas aux normes (notamment les nouilles avaient été égouttées à l’eau froide, alors qu’il fait un appareil spécial pour le faire), et que les mamans qui venaient faire la boustifaille (par souci d’économie) n’étaient pas formées pour faire de la restauration collective.
        Le PV de la Jeunesse et des Sports indique que tout stage à venir serait contrôlé sévèrement, avec amendes astronomiques à la clé.
        Les cinglés qui nous gouvernent sont en train de tuer ce pays…

        • Vous venez de goûter aux joies de l’administration en charge de la jeunesse. Tout n’est que normes imbéciles, fonctionnaires butés et revanchards qui passent leur aigreur, leur haine de classe contre ceux qui se bougent encore pour tenter de limiter les dégâts causés par l’encadrement étatique. Sur l’échelle des enc…s ils sont ex-aequo avec les ordures de l’inspection du travail et de l’URSSAF.

    • Jacques Etienne, vous avez raison! Ce n’est pas une loi, c’est une interprétation stricte du code de l’environnement par la Préfecture du Tarn.
      « Ces déchets verts sont assimilés en application du code de l’environnement à des « déchets
      ménagers » ; or, le règlement sanitaire départemental porte interdiction stricte du brûlage à
      l’air libre des ordures ménagères. »

      La Dépêche du Midi nous enseigne même doctement que brûler 50 kg de végétaux émet autant de particules nocives que rouler 6000 kilomètres avec un moteur diesel…
      http://www.ladepeche.fr/article/2014/06/03/1893204-les-feux-de-haies-c-est-interdit-dans-le-tarn.html

      On vit une époque formidable!

      • Je suis totalement dubitatif sur cette nouvelle hystérie anti feu ouvert.
        6000 bornes à 6 litres au 100, 360 litres de GO. Quasiment pas d’eau mélangé (200 mg par kilo d’H2O autorisée)
        Au moins 820 kg du mètre cube comme masse volumique, soit en gros 295 kilogrammes d’hydrocarbures.
        On va dire que les 50 kg de végétaux ne contiennent que 10% d’eau, donc 45 kg de matière hydrocarbonée.
        Et avec un facteur 6 de différence de masse en entrée de réaction (merci Lavoisier pour la conservation des masses) on fabrique dans une combustion incomplète AUTANT de particules fines qu’avec une combustion quasi complète?!?
        wtf?!?

      • ah au fait, j’ai oublié le bilan carbone des deux heures de broyeuse thermique et des 40 km de camionnette…

  2. Nous sommes à la merci de fous qui ne connaissent rien à la nature, qui disent la défendre mais qui en fait préparent au nom d’une pseudo-nature fantasmée un retour à la sauvagerie. Ignorons-les !

Rétroliens

  1. Nos petites entreprises connaissent bien la crise… | La droite d'avant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :