28 février 1794, la république montre quelles sont ses valeurs

La Révolution est à prendre d’un bloc, disait Clémenceau. Je la rejette donc d’un bloc.

Publicités


Catégories :Uncategorized

5 réponses

  1. Je souscris à votre commentaire.

  2. En cherchant bien dans les poubelles de l’histoire royale, on trouvera de tels massacres; les dragonnades étaient aussi une forme coercition envers les adeptes e la religion réformée; Le siège de la Rochelle n’était pas non plus un joyeux club de vacances.

    • Oui, vous avez raison. Gérer un état, c’est faire des victimes. Je crois d’ailleurs que les juifs ont mieux compris leur propre histoire depuis qu’ils ont un état à gérer.
      Le vrai souci de la République, c’est de prétendre moultes choses et d’agir de façon diamétralement opposée. Le Roi n’avait jamais mis Liberté Egalité Fraternité au fronton de tous les édifices publics, ni promulgué de prétendus droits de l’homme.

  3. Taisez vous méchants citoyens, l’histoire des massacres commence à Oradour sur Glane !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :