Un peu de charité pour les Musulmans

Il y a une ambivalence certaine dans les milieux réactionnaires envers les Français musulmans. Certains se réjouissent de leur meilleure visibilité dans les manifestations (Jour de Colère et Manif pour Tous), d’autres s’inquiètent de la banalisation d’une religion qui mettrait en péril les fondements mêmes de notre civilisation. Entre angélisme et intransigeance, il pourrait suffire d’être charitable.

francaise musulmane

Oui, le Grand Remplacement est à l’oeuvre

La progression de la religion musulmane en France est due à une forte immigration. Le point de bascule idéologique se fait dans les années 1974-1975, avec l’arrivée au pouvoir de Valéry Giscard d’Estaing. Comment ne pas mettre en regard la dépénalisation de l’avortement (200.000 par an) et les entrées sur le territoire (200.000 par an), accélérées par le regroupement familial? La population française connaît donc sa plus grande mutation depuis 40 ans, avec l’arrivée massive de nouvelles populations immigrées, et le vieillissement de la population de souche.

Les Français musulmans ne sont ni responsables ni coupables de ce Grand Remplacement

Il est impossible de chiffrer le nombre de Français musulmans. 5 millions, 10 millions? Ils constituent néanmoins la face visible de ce Grand Remplacement.

Pourtant, comment reprocher à ces gens d’être venus à l’appel de M Bouygues?

A l’appel de Jack Lang et du Parti Socialiste?

A l’appel du Parti Communiste (voir l’article « L’immigration n’est pas un problème« ), qui a viré sa cuti depuis Georges Marchais?

On peut légitimement remettre en cause toute la politique d’immigration depuis 40 ans, on peut difficilement reprocher aux Français musulmans d’en être les instigateurs.

Entre djihadistes et racailles, les Français musulmans sont souvent des Français … normaux

Nous passons notre temps à nous plaindre des médias, leur parti pris, leurs manipulations. Cette critique doit s’étendre à tous les domaines couverts. Ainsi, la majorité des Français musulmans ne sont ni des djihadistes, ni des racailles. Si c’était le cas, au vu de leur nombre, la France serait déjà à feu et à sang (j’avais déjà rédigé un billet plus détaillé à ce sujet: les racailles sont-ils musulmans?).

Certes, les Français musulmans ne descendront pas dans la rue pour protester contre les agissements des djihadistes et des racailles, car ils ne sentent pas liés à ces gens-là. Nous pouvons les associer dans nos schémas classiques, mais eux ne s’y reconnaissent pas. De la même façon, le Front National ne descend pas dans la rue pour dénoncer des actes menés par des néo-nazis dans le monde (Anders Breivik par exemple), ils ne se sentent pas concernés (malgré les tentatives désespérées des médias).

Bref, les Français musulmans qu’on ne voit pas à la télévision sont ceux qui aspirent à une vie normale, sans réclamer de discrimination positive, mais sans vouloir être considérés comme des Français de seconde zone non plus.

Les Français musulmans ne sont pas une cinquième colonne pour subvertir la France

Quiconque a déjà travaillé dans les milieux musulmans sait que les Français musulmans ne sont pas structurés. Vous pourrez toucher une association, une mosquée, mais vous n’aurez guère plus de 100 personnes.

Quiconque a déjà voyagé dans les pays musulmans sait aussi qu’ils sont divisés. La restauration du Califat est un fantasme délirant pour apprenti géopoliticien ou adolescent derrière son écran. Ce serait équivalent à vouloir reconstituer l’Empire Romain ou Carolingien en Europe de nos jours. Amusant mais confiné à des cercles très restreints.

Oui, ils sont musulmans dans un pays de (lointaine) tradition catholique. Mais comment reprocher à ces Français musulmans d’être attachés à la culture et à la religion de leurs parents? Beaucoup d’entre eux restent des musulmans de cœur pour rester fidèles à leur filiation. Aucune volonté de subversion, mais l’attachement à des vertus d’Honneur et de Fidélité.

Néanmoins, beaucoup de Français musulmans ne se sentent pas Français

Quelle image ont les Français musulmans de la France? Plus belle la vie? Julie Gayet? Carla Bruni? Vincent Peillon? Les dealers dans les cités, l’argent facile, le rap, le foot? L’hypersexualisation des adolescents, les images de cul à la télévision, le consumérisme à tout-va?

Si je n’avais pas reçu une solide éducation historique, comment aurais-je pu aimer la France? Si personne ne m’avait raconté Tolbiac, Roncevaux, Bouvines, Jérusalem, Jeanne d’Arc, Fontenoy, Surcouf, Camerone, le chemin des Dames? Si personne dans mon entourage n’avait incarné la droiture, l’honnêteté, la culture et le travail?

Voir aujourd’hui des Français musulmans se lever contre des idéologies mortifères, pour la sauvegarde de leurs enfants et donc pour l’avenir de la société, voir aujourd’hui des Français musulmans côtoyer d’autres Français qui sortent des clichés télévisuels, attachés à leur terre, à leurs traditions, à leur famille, quoi de mieux pour les emporter avec nous dans la reconstruction de notre pays?

Les Français musulmans sont comme tous les Français, ils attendent une Espérance

Un grand-oncle m’a raconté l’assaut de Monte-Cassino avec ses tabors marocains. En matière de courage et de sacrifice, ils en ont remontré au commandement allié: le 2ème GTM est l’un des régiments les plus décorés de la Seconde Guerre Mondiale. Oui, les tabors se sont rendus coupables d’exactions. Dans l’enfer de la Seconde Guerre Mondiale, et dans l’histoire militaire en général, c’est malheureusement chose courante, quelles que soient la race et la religion.

Les Français musulmans peuvent beaucoup donner pour notre pays. Mais plus personne ne donne rien. Dans un monde individualiste et consumériste, l’espérance des Français est nulle. Ce désolement est dû à la trahison des élites, tant de droite qui se vautrent dans les joies du doux commerce en oubliant les responsabilités qui incombent à ceux qui ont reçu une éducation supérieure, que de gauche, qui a abandonné le peuple pour se palucher dans de sombres loges et forger une humanité nouvelle, débarrassée de Dieu et des attaches traditionnelles.

Dans l’Histoire comme dans le sport, les Français ont besoin de croire en un miracle. D’ailleurs, la foi dans ce miracle est suffisante pour le provoquer. Comme tous les Français perclus dans leur trou et ruminant leurs doléances, les Français musulmans attendent cet espoir qui cassera beaucoup de cloisonnements

Enfin, les Français musulmans ne sont pas musulmans, ils sont Français

Les pantalonnades de François Hollande louant le sacrifice des soldats musulmans ont irrité tout le monde. Ces soldats n’étaient pas musulmans, ils étaient des soldats.

De la même manière, les Français musulmans ne sont pas musulmans, ils sont Français.

Quant aux racailles et aux djihadistes, ils finiront en prison. Ce sera un bon débarras pour tous les Français, et surtout ceux qui en souffrent le plus.

Publicités


Catégories :Histoire, Immigration, Société

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , ,

30 réponses

  1. Ce sont les socialistes qui les empêchent de repartir chez eux?

    • Pour ceux qui ne sont ni racailles ni djihadistes, chez eux, c’est ici.

      • Cette affirmation pose problème. Si je vous suis bien, lorsque Christian Dupont se rend coupable du viol et du meurtre de dix enfants il est toujours considéré comme français, en revanche il suffit que Farid El-Wahabi devienne une racaille ou un djihadiste pour qu’il perde son statut de français. La question est : qu’est-ce qu’une racaille ? Un type qui crache par terre ? Qui vole un vélo ? Qui brûle une poubelle ? Une voiture ? Qui caillasse les flics ? Ou qui les canarde à la kalachnikov ? Pour un djihadiste il y a aussi des degrés (ça va de quelques « Allah akbar » lâchés sur internet jusqu’à un engagement militaire en Syrie).

      • Cher Kolia, pour les djihadistes et les racailles, chez eux, c’est en prison (comme toutes les racailles, qu’elles soient politiques, industrielles, économiques ou identitaires)

  2. 50 millions d’Européens de fécondité 1,7 + 15 millions extra-européens de fécondité 3,4 = Européens minoritaires en France bien avant 2050.
    http://identitairepur.wordpress.com/2013/05/03/le-grand-remplacement-par-ab/

    Il faut une minute pour faire un chrétien et une seconde pour faire un musulman, tandis qu’il a fallu 30 000 ans de stress génétique pour faire les peuples européens.

    Voilà des considérations anthropologiques basiques qui semblent vous être étrangères. Vous avez bien mérité/hérité de Renan … http://retromigration.wordpress.com/2013/12/25/la-souche-est-dans-le-coin/#P6

    En outre,:dans votre liste pathétique de batailles, vous avez vraisemblement oublié Poitiers 732 … et dans votre plaidoyer d’innocence des envahisseurs, le plan de Boumédienne proclamé à l’ONU http://grincheux.typepad.com/weblog/2010/02/houari-boumediene.html

    • Pour les considérations anthropologiques basiques, il me semble que je les fais.
      Je ne nie pas le grand remplacement, j’en fais même mon point n°1.
      Nous avons ma femme et moi 7 enfants, 9 frères ou cousins germains dans les ordres. Donc le christianisme reproducteur, j’y contribue un peu plus que sur internet…

      Je ne vais juste pas incriminer les descendants d’immigrés parce qu’on a ouvert les portes en grand depuis 40 ans, parce que des idéologues cinglés voulaient changer la France qu’ils n’aimaient pas. Je ne peux pas non plus leur en vouloir d’avoir eux aussi des enfants et un attachement à la religion de leurs pères.

      Je ne compte pas non plus faire une reconquista, un immense charnier mêlant hommes, femmes et enfants. Je n’en ai ni le goût, ni l’envie.

      La chose la plus amusante est que je ne vois pas en quoi ce que je raconte serait opposé à un plan volontaire de retour au pays (pour ceux qui effectivement ne se sentent pas Français, ou qui ne vivent que des allocations). Mais si vous avez décidé de vous énerver contre ce billet, libre à vous!

      • Que peut bien vouloir dire « se » sentir français, si la majorité des autres Français ne vous sentent pas comme tels ? Le nous n’est pas une simple pluralité de je, mais la reconnaissance mutuelle de je et tu dans ce nous.
        Et ceci,,je souligne, ne justifie pas de rayer d’un trait de plume, unilatéralement, la citoyenneté française des allogènes en question. C’est un simple constat : non seulement, eux et nous ne formons pas ensemble une nation, mais il faudrait être tombé sur la tête pour souhaiter refaire une nouvelle nation avec eux !
        Dernier point : évidemment que le sujet des Africains qui ont combattu pour/avec la France est d’une grande cruauté morale. Mais sont-ce les Français,peut-être, dans leur immense majorité,qui ont décider d’enrôler des Africains pour combattre des Européens ? C’était purement et simplement ignoble que leur faire croire que cela en ferait des Français « comme vous et moi » !
        Alors, oui, nous devrons payer pour cette ignominie, mais nous ne le payrons pas en laissant anéantir notre nation europénne. Et si cela advient, nous partirons loin de cette honte.

  3. bonjour !

    une ambivalence ?
    je ne crois pas: les musulmans sont une mauvaise nouvelle pour un droitier quel que soit l’angle par lequel on regarde le problème…
    ceux qui verraient dans la présence de quelques musulmans aux « manif pour tous » une note positive
    sont de gros optimistes !

    je suis d’accord avec vos mentions factuelles

    Le problème commence quand vous dites :
    « les Français musulmans sont souvent des Français … normaux »
    précisément , dans un pays qui importe aussi massivement des immigrés, on ne peut plus dire
    « francais normaux ».

    Certes , ils ne sont pas tous extrémistes , mais ils participent beaucoup à la décadence économique par leurs achats (instinctivement guidés par leur culture et notre propre renoncement…)
    vous faites d’ailleurs allusion à ce renoncement plus loin dans votre billet

    vous dites aussi :
    « les emporter avec nous dans la reconstruction de notre pays »
    Je vous crois trop optimiste
    par exemple l’immigration est liée au nomadisme (nous en avions parlé chez KOLTCHACK)
    et donc à la destruction (au mieux l’absence de construction + irresponsabilité)
    enfin , l’immigration au niveau où elle est, augmente la densité de population
    http://jmespe.free.fr/electro/dp.html
    et ce faisant, ils détruisent aussi

    Bref, j’aimerai croire à l’espoir, mais mon pragmatisme m’amène a voir
    que trop de mauvaises décisions ont été prises
    Je ne vois malheureusement pas grand moyen d’éviter une issue funeste

    cordialement

    • La grosse difficulté vient de notre incapacité à comprendre la sociologie de la population musulmane en France.
      – L’Islam officiel en France ne représente personne (les recteurs des grandes mosquées sont nommés par les pays du Maghreb; ils sont rarement Français).
      – L’Islam officieux ne regroupe que des confettis éparses. Un imam ne rameute que 100 personnes.
      – Il n’y a pas d’association constituée qui ne soit pas d’obédience religieuse.

      Je pars donc du principe que les musulmans que je vois à la télévision ne représentent personne, et sont mis en avant que pour servir les intérêts momentanés du système qui nous gouverne.
      Je crois que l’immense majorité n’a pas de représentant, n’a aucune visibilité médiatique.

      Nous ne pouvons que donc que fantasmer cette majorité, soit dans le sens de l’espoir, soit dans le sens de l’issue funeste. Et je reconnais que je n’ai aucun argument concret pour étayer mes intuitions sur la composition de cette majorité! 🙂

  4. Les commentaires montrent que le sujet est sensible et qu’il mérite effectivement d’être traité avec toutes les nuances, l’intelligence et la charité nécessaires.

    Selon ma segmentation (http://20degres.files.wordpress.com/2014/02/fr4.png)
    – les vert-1 méritent qu’on ait un regard bienveillant (valeurs familiales, d’éducation et d’instruction),
    – les vert-2 méritent de la pitié (le tout pour l’argent et l’absence de construction),
    – les vert-3 méritent le mépris et la prison.

    Le regard bienveillant de la première catégorie ne signifie pas qu’il faut voir le grand remplacement comme une bonne nouvelle. Mais peut-on en vouloir à ces gens qui s’intègrent correctement ?

    Je pourrais vous parler de ma Belle-Mère, Syrienne, élevée dans une école chrétienne à Alep, convertie, et qui a fondé un foyer chrétien, mais cet argument nous ferait basculer dans l’émotionnel.
    Je le retire donc 😉

    J’entends les discours tels que ceux de Houari Boumediene : « le ventre de nos femmes nous donnera la victoire », mais il ne justifie pas un bain de sang pour les autres : peut-être faut-il s’en prendre d’abord à nous, qui n’avons pas su garder l’héritage chrétien de la France.

    • Je suis d’accord avec votre segmentation. L’inconvénient est que nous n’avons aucune donnée chiffrée pour estimer la taille des différents segments.
      Plus largement, quand nous serons un peu moins guidés par la trouille, et que nous proposerons un projet un peu plus enthousiasmant pour ces gens, nous y verrons plus clair.
      Et ceux qui « méritent le mépris et la prison » seront effectivement méprisés et emprisonnés!

  5. Je vous rejoins sur le fait que la responsabilité des musulmans n’a rien à voir avec celle des élites occidentales. Ils ne sont pas responsables du grand remplacement.

    Sur le reste, j’ai quelques observations à faire :

    « Mais comment reprocher à ces Français musulmans d’être attachés à la culture et à la religion de leurs parents? Beaucoup d’entre eux restent des musulmans de cœur pour rester fidèles à leur filiation. Aucune volonté de subversion, mais l’attachement à des vertus d’Honneur et de Fidélité. »

    Ne voyez vous pas une contradiction entre cet attachement à une culture et à une religion et leur maintient sur le sol français ? L’amour de la terre où sont enterrés les ancêtres fait normalement partie intégrante d’une saine fidélité à la filiation. Très franchement quand j’entends le chant d’un merle, je songe à mon aïeul de 1820 qui a entendu le même. Quand je me les pèle par –5°C en hiver (pas cette année) je pense à ces hommes du XVe siècle, dont je descends, qui ont eux aussi connu l’alternance des saisons. Quand j’admire un coucher de soleil sur les montagnes alentours, je songe à mes ancêtres du VIIIe siècle qui contemplaient les mêmes sommets sous la même lumière. Si j’étais installé en Afrique, ce serait sans doute amusant de voir des palmiers, du sable et des éléphants, mais cette expérience n’aurait en aucun cas la profondeur de celles que je fais en Europe. Je pose donc la question : un musulman réellement attaché à ses racines peut-il rester en Europe ?

    Je ferais mes autres observations dans des commentaires ultérieurs.

    • « Ne voyez vous pas une contradiction entre cet attachement à une culture et à une religion et leur maintien sur le sol français ? »
      ——–
      C’est une conquête :s’ils réussissent ce que leurs ancètres avaient voulu et maintes fois tenté, mais raté,ils en seront naturellement fiers.
      Certes, il s’en suivra la ruine définitive de l’Europe http://wp.me/p3CfIy-A mais ils nous aurrons vaincus et ce que je retiendra l’histoire.

      • Voilà, j’ai tendance à penser que la seule façon pour un musulman d’inscrire sa présence en Europe dans une perspective historique et dans un attachement à la culture de ses ancêtres, c’est en la concevant comme une conquête.

        Par contre, Chilbaric, je ne pense pas qu’ils en seront véritablement fiers, car il ne s’agit pas d’une conquête « normale ». Lorsqu’un Américain s’interroge sur les raisons de sa présence en Amérique du Nord, c’est une histoire glorieuse et exaltante, faite de découvertes, d’exploration et de construction, qui défile sous ses yeux. De leurs côtés, si les musulmans s’emparaient de l’Europe, y aurait-il des raisons de considérer, rétrospectivement, que c’est le résultat d’une brillante épopée ? Je ne crois pas. Ont-ils dû combattre vaillamment pour entrer ? Non, la porte était grande ouverte. Ont-ils dû travailler dur pour faire de l’Europe un lieu de vie agréable ? Non, ils ont bénéficié d’un cadre de vie « clés en main ». Ont-ils remportés la bataille par leur supériorité intellectuelle ou technique ? Non, ils adorent les inventions occidentales notamment les supermarchés et les berlines allemandes.
        Mettons nous dans la peau d’un musulman vivant dans une Europe musulmane en 2100. C’est l’hiver, il fait –5°C. A un moment il demande à son pote: « Mais au fait pourquoi on est ici à se les geler ? ». Son pote lui répond : « Bah, tu sais, c’est notre arrière-arrière-grand-père qui était venu pour se faire plaisir au rayon hallal d’un Super U, et pour faire le malin dans une Mercos. »
        Voilà. Pas très glorieux comme héritage et pas de quoi être fier.

        Après, le fait que la conquête soit honteuse, ne change rien au fait qu’elle est possible…

    • « Ne voyez vous pas une contradiction entre cet attachement à une culture et à une religion et leur maintient sur le sol français »
      Objectivement, rien n’est fait pour qu’ils s’attachent à notre culture et à notre religion. Avec les cinglés qui nous gouvernent depuis 40 ans, c’est même plutôt l’inverse.
      A la Manif Pour Tous de Lyon le 2 février, les camions sono étaient gérés par les Régions (pas par l’organisation) C’était une « province pride », avec tous les drapeaux traditionnels bardés de croix, de fleurs de lys, etc. Les Français musulmans qui étaient dans le cortège ont apprécié. Un homme a dit « cela fait 50 que j’habite en France, c’est la première fois que je suis fier d’être Français ».
      C’est évidemment symbolique en terme de nombre, mais ça me semble encourageant.

      A terme, ceux qui resteront seront Français et se convertiront, s’ils sont cohérents. Et ils écouteront le merle et se gèleront les miches avec les mêmes pensées que vous. Le mythe n’a pas besoin de la réalité pour être vrai. Je me réjouis de la victoire de Tolbiac au Vè siècle, alors que je n’ai aucune idée si certains ancêtres y ont participé, et encore moins de quel côté.

  6. Mon second point est bien résumé par la remarque que jmespe a faite plus haut.

    « L’immigration est liée au nomadisme (nous en avions parlé chez KOLTCHACK)
 et donc à la destruction (au mieux l’absence de construction + irresponsabilité) »

    En fait, il n’y a aucune raison de croire que celui qui a abandonné la terre de ses ancêtres parce que les conditions de vie y étaient « rudes », va nous aider à relever la France lorsque celle-ci sera vraiment mal en point. Tout porte à penser qu’il va refaire le coup de la migration et s’en aller là où l’herbe lui semblera verte à ce moment là. Alors bien sûr, parmi les musulmans présents en France, beaucoup n’ont pas décidé eux même de migrer, ce sont leurs parents ou leurs grands-parents qui ont pris cette décision. J’admets donc qu’il serait injuste d’affirmer, qu’à coup sûr, tous les musulmans vont lâchement quitter le navire quand il commencera à montrer des signes de faiblesse. Mais tout de même, dans une certaine mesure, un état d’esprit se transmet de génération en génération.
    Par ailleurs, nous qui sommes européens, où trouvons nous la force de nous battre pour la France, ou pour l’Europe ? Pour ma part, je la trouve dans le souvenir de mes ancêtres. Je sais qu’ils se sont battus ici, que cette terre a bu leur sang, qu’ils en ont vu d’autres et que malgré tous leurs malheurs ils ont tenus bon et ont fait de la France un « magnifique jardin ». De son côté, si comme moi le musulman se réfère à son grand-père pour savoir comment agir dans l’adversité, il va se souvenir qu’il a quitté son pays pour aller voir ailleurs, et il va agir en conséquence.

    • Fiers/pas fiers ? Les Français sont très fiers d’avoir vaincu Hitler, comme vous le savez …
      La glorieuse histoire de la conquête afro-musulmane de l’Europe sera bien plus facile à écrire. Nombre de « clercs » y ont déjà travaillé et y travaillent tous les jours. .En parrallèle,ils effacent l’Histoire de l’Europe européenne de toutes les manières imaginables.
      Méritants/Pas méritants : ils n’aurront pénétré en Europe ni par leur courage guerrier ni avec leur vertu paysanne. Mais, encore une fois, c’est le résultat qui compte. La tenacité des maghrébins et la vitalité des sub-sahariens auront vaincu notre fragilité européenne.

      • bonjour chilbaric et kolia4oui ils récrieront l’histoire, c’est certain
        reste que ce pays n’a pas de pétrole
        le pétrole c’était les blanc , leurs arts, leur technicité et leur église
        certes, les africains vont gagner la guerre du ventre mais ils vont alors se retrouver ici-même dans la pauvreté noire de l’afrique :
        -très forte densité de population (ce qui réduit mécaniquement la richesse/habitant)
        -pas de pétrole et pas de mines de métaux ou de diamant comme en afrique du sud
        -le tourisme s’effondrera (bétonnage +insécurité )

        bon ceci dit ça ne nous avance pas …
        cordialement

      • « La glorieuse histoire de la conquête afro-musulmane de l’Europe sera bien plus facile à écrire »
        L’idée est d’anéantir ceux qui ont voulu que cette histoire soit écrite. Ils ne sont guère que 200 en France (Peillon et Taubira sont sur la liste), servis par 3000 kapos du premier rang (Ruquier par exemple).
        Il suffit de dézinguer les 200 pour que les kapos cessent leur propagande. C’est un programme qui me semble plus faisable que de dire qu’il faut chasser 5 ou 10 millions de Français musulmans 🙂

    • « Mais tout de même, dans une certaine mesure, un état d’esprit se transmet de génération en génération. »
      Nous n’avons aucun idée de la sociologie ni de l’état d’esprit réel des Français musulmans. Dans les conditions difficiles que vous décrivez, certains partiront, certains resteront. Impossible d’estimer leur nombre.
      Essentialiser les musulmans de France est dangereux, car nous ne pouvons pas les condamner sur l’idée générale que nous nous en faisons.
      Ensuite, il y a le devoir de cohérence. J’aurais plus de respect pour un Français musulman qui reste pour se battre que pour un Français qui se taillera aux Etats-Unis pour se mettre à l’abri.
      Tant que nous ne sommes pas dans cette situation, il m’est difficile de tirer des conclusions.

  7. @François

    Je vous rejoins sur deux points :
    – Premièrement, il faut en priorité mettre hors d’état de nuire les membres de la caste médiatico-politique. Je vous crois juste un peu optimiste quand vous parlez de 200 personnes et 3000 kapos. Et Ruquier me paraît n’être qu’un brave abruti, même s’il est hors de question de le laisser sévir dans les médias.
    – Deuxièmement, il faudra rétablir une justice et un système de sanction « moyenâgeux ». Il faudra être intraitable. Ca permettra de faire le tri entre les descendants d’immigrés honnêtes et ceux qui sont là pour casser, voler, violer et tuer. Ca évitera les amalgames entre bons et mauvais immigrés et fera retomber les haines intercommunautaires.

    Là où je ne suis pas d’accord avec vous, c’est lorsque vous nous dites qu’on ne peut rien prévoir de l’attitude des français musulmans pour les années qui viennent. Sans essentialiser, sans mettre tout le monde dans le même sac, je crois que l’on peut analyser la situation, évaluer la probabilité des différentes issues et anticiper les évènements, dans une certaines mesure.
    On est bien obligé de toute façon. Chacun mise sur le cheval qui lui paraît le plus susceptible de l’emporter. Soral mise sur une « réconciliation ». Laurent Ozon, lui, a déjà déclaré qu’il pense que ça ne marchera pas.
    Pour ma part, je pense que la démarche de Soral est louable et utile, néanmoins je ne crois pas à une fraternité entre français de souche et musulmans d’origine maghrébine. Elle peut exister entre individus bien sûr, et même entre communautés à condition qu’elles soient soudées par la haine d’un ennemi commun (pas besoin de vous faire un dessin). Mais je ne crois pas que ça puisse être durable. Sauf éventuellement, en cas de conversion massive de tout le monde au christianisme, mais pour cela il faudrait au moins le retour du Christ.

    • @Kolia,
      Vous avez raison de dire que la « réconciliation » ne se fera pas entre communautés, mais individus par individus. Comme dit Karim Ouchikh, avocat de Renaud Camus: « A la différence des peuples, les individus peuvent s’assimiler à une nation »
      Abandonner sa terre est déjà un reniement majeur. Les harkis en avaient pleinement conscience mais l’Eglise a refusé certaines conversions de masse. Saint Rémy en fulmine encore.
      Pour la conversion massive au christianisme, si nous avions la Foi grosse comme une graine de moutarde… 🙂

      • Assimiler veut dire rendre semblable, si je ne m’abuse.
        C’est pas trop difficille d’assimiler des irlandais, des Navarrais,des Belges et des Milanais …vu que leurs lignées sont en France depuis le début,et donc leurs gênes.
        http://retromigration.wordpress.com/2013/12/25/la-souche-est-dans-le-coin/#P3
        Par contre, assimiler 15 millions d’Africains de fécondité de 3,7 avec 50 millions d’Européens de fécondité 1,7, c’est nous rejouer, disons, le Brésil avant 2050….
        Je n’ai rien contre le Brésil – chacun sa merde, qui veut des esclaves doit le payer un jour …- mais je tique à l’idée de faire disparaitre joyeusement les peuples européens.
        Intégration/Assimilation/Inclusion, blablabla !
        Le mot juste, le mot qui désigne la réalité anthropologique, c’est Africanisation
        http://retromigration.wordpress.com/2013/12/13/methode-assimile-et-miss-endemol/

      • @Chilbaric, je ne sais pas ce que vous appelez « Africains » ..

        si vous parlez des Maghrébins, ils sont 4 millions en France, pas 15 millions.

        et leur taux de fécondité n’est pas de 3,4. loin de là.

        le taux de fécondité est de 2,1 en Tunisie, 2,3 au Maroc, et 2,7 en Algérie.

  8. corr : fécondités 3,4 et 1,7

  9. vos chiffres (5 à 10 millions de Français musulmans) sont largement exagérés.

    il y’a en réalité environ 5 millions de musulmans en France (personnes issues de cultures musulmanes, même non-croyantes, donc du Maghreb, de Turquie, et des régions musulmanes de l’Afrique), ou de musulmans potientiels.

    parmi ces 5 millions de musulmans potentiels, 2 millions sont étrangers, et 3 millions sont de nationalité française, car nés en France.

    il y’a donc 3 millions de Français musulmans, pas plus.

    et les instituts de sondage les estiment à 4% du corps électoral, ce qui fait 2 millions d’électeurs sur les 50 millions d’électeurs français, il reste 1 million qui ont moins de 18 ans et ne font pas partie du corps électoral.

    après, concernant ces 3 millions de Français issus d’une culture musulmane, pour savoir s’ils se sentent réellement Français ou pas, c’est une question difficile, donc la réponse varie selon l’éducation reçue par chacun.

    par mon expérience personnelle, je dirais à peu près 20% se sentent vraiment Français, et 80% se sentent Turcs, Marocains, Algériens ou Tunisiens, se sentent appartenir aux nations de leurs parents, d’abord et avant tout, et leur nationalité française leur sert juste à vivre en France, à y travailler, etc, mais ils ne se sentent pas réellement appartenir à ce pays.

    donc si on part sur le chiffre de 20%,

    ça nous donne : sur les 5 millions de « musulmans potentiels » de France :

    2 millions d’étrangers.

    2,4 millions de Français de papiers.

    600.000 se sentant réellement Français.

    auxquels on peut ajouter 100.000 convertis à l’islam.

    les 2 millions d’étrangers sont essentiellement des gens de plus de 40 ou 50 ans, qui n’ont jamais demandé la nationalité française, mais dont les enfants sont nés en France et la possèdent. cette génération finira par disparaitre, ou rentrer au pays pour les vieux jours.

    les 600.000 qui se sentent Français n’ont aucun problème dans leur vie en France, ils se sentent parfaitement chez eux, en tant que Français, et ils vivent mêlés aux Français de souche, se marient avec eux, etc.

    les 2,4 millions de Français de papiers, eux au contraire ont des problèmes identitaires, ne se sentent pas Français, vivent dans un cadre uniquement communautaire, généralement dans des quartiers périphériques, ne connaissent pratiquement pas les Français de souche et la culture française, ou très peu, mais ont la nationalité française car nés en France, et sont obligés de rester en France pour des raisons économiques, de travail, etc.

    ces 2,4 millions doivent être soit assimilés aux Français comme les 600.000 qui le sont déja .. et pour ça ils doivent être sortis de leurs banlieues et répartis dans le pays profond, mais pour ça il faudrait aussi que les Français du pays profond les acceptent parmi eux et les assimilent.

    soit ils doivent être renvoyés au Maghreb, où ils n’ont jamais vécu, mais où ils se sentent appartenir, mais pour ça il faudrait que le Maghreb se développe économiquement, s’industrialise, et leur donne des opportunités de travail.

    • Bonjour John, merci pour ces chiffres (auxquels je n’ai rien à opposer, puisqu’il n’existe pas de source officielle).

      Petite précision, je ne fais pas vraiment la distinction entre ceux qui ont la nationalité française ou pas, puisque ces gens sont sur le territoire, bénéficient des mêmes droits et devoirs (si ce n’est le droit de vote, pour ce que cela sert…). Ils ont vocation à rester en France. Je les incluais donc dans mes calculs.

      Pour reprendre mes catégories et en y calquant vos chiffres, 600.000 sont des Français « normaux ».
      2,4 millions ne se sentent pas Français (en plus des 2 millions qui ne le sont pas). Ça fait donc 88% des musulmans en France qui ne se sentent pas Français.

      Pour faciliter l’assimilation, il faudrait probablement:
      – mettre en prison les djihadistes et les racailles, afin qu’il y ait moins « d’amalgames » possibles
      – arrêter l’immigration de peuplement pour que les Français ne se disent pas que c’est le tonneau des Danaïdes
      – inciter (forcer?) les musulmans à prendre des prénoms français (si l’Islam est réellement universel, ça ne devrait pas poser de problème)
      – remettre d’équerre l’Education Nationale pour qu’il n’y ait plus une éducation de troisième zone dans certains quartiers dits populaires

      Quant à la rétromigration, je suis de nature assez sceptique sur les politiques incitatrices. Même si de nombreux déboussolés se sentent algériens et n’hésitent pas à brandir le drapeau algérien à la moindre occasion, ils ne connaissent rien à ce pays et seraient probablement incapables d’y vivre.

    • 1°) Si vous ne savez pas ce que l’on appelle un Africain, je ne peux pas faire grand chose pour vous …

      2°) Je n’ai parlé de musulmans nulle part : le comptage des musulmans et des mosquées, je laisse ça à qui « aiment les Arabes » mais pas l’Islam ..

      3°) Je me fiche bien de qui « se sent » français ou pas, même si j’ai rappellé dans un des commentaires que ce genre de sentiment non partagé par les deux parties est promis à l’échec.

      4°) Mon problème, c’est déviter l’anéantissement des peuples européens, à commencer par celui de france qui est assurement le plus proche de la fin, mais pas seulement.

      5°) Vous me donnez la fécondité dans des Etats du Maghreb, en faisant l’hypothèse qu’elle baisse après transplantation de ses ressortissants en Europe. Hélas, ce n’est pas le cas ! C’est à ce point que même un immigrationniste patenté comme Hervé Le Bras l’a reconnu ! Forcément, c’est en France que l’on paye les gens à faire des enfants, pas en Afrique du nord, ni en Afrique sub-saharienne …

      6°) Que voulez-vous que l’on se raconte, tous les deux, si vous écartez de vos démonstrations le fait central que plus d’un tiers des enfants qui naissent aujourdh’ui en France, et en « Métropole » encore, sont Africains ! Le résumé le plus complet, avec tous les liens nécessaires, est là :
      http://identitairepur.wordpress.com/2013/05/03/le-grand-remplacement-par-ab/

      7°) Tant que cette réalité majeure est écartée, tant qu’elle ne vous pose pas de problème majeur, on ne peut pas discuter sérieusement ensemble des solutions ….
      .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :