Levez-vous, l’armée des cocus!

Le nombre de cocus dans notre triste Royaume de France ne cesse d’augmenter. Nous nous faisons, les uns après les autres, trahir par le Progrès. Car le Progrès est irréversible, et il serait vain de s’y opposer.foule Le Progrès est Dieu, et il a besoin de sacrifices.

Que vous souteniez la décroissance, ou bien l’Église catholique, le socialisme originel, les cadences supportables, les relations sociales apaisées, l’enracinement, les écarts justes de salaires, l’honnêteté journalistique, la claque comme système éducatif, la simplification des lois, la politesse, l’uniforme à l’école, le respect de la nature, le culte de Thor et Odin, le retour au Franc, la décence commune, le machisme généralisé, des impôts supportables, la liberté d’expression ou même simplement une grosse poignée de bon sens populaire, passez votre chemin, vous ne devriez pas sortir votre tête de la poubelle de l’Histoire.

Comprenez bien que pour le Système, vous êtes dans une poubelle. Mais vous devriez prendre conscience que dans cette poubelle, vous ne valez pas mieux que votre voisin. Ne jouez donc pas les vierges effarouchées en ressortant le pedigree de ceux que vous pensez plus bas que vous dans le panier. Le Système nous vomit collectivement, sans hiérarchie, même ceux qui tentent de l’amadouer (avec les mots-clefs anti-racisme, républicain, humaniste, modéré, tolérant, métissage, libre concurrence, développement, croissance, vivre-ensemble). Ainsi, même si votre voisin de poubelle vous rebute (il est probablement « nauséabond »), faites vous en un ami.

Car ce type souhaite simplement gripper cette implacable machine qu’est le Progrès, qui tente de nous faire croire que rien n’est réversible. Et qu’à la limite, l’immense détresse sociale, philosophique de notre société, c’est même plutôt de votre faute.

Et si nous, l’armée des cocus, nous nous levions, nous réaliserions que nous sommes l’immense majorité. Arrêtons d’essayer de composer avec le Progrès, en luttant contre ses prochains effets escomptés. Revenons en arrière sur une seule loi et constatons que nous sommes toujours vivants, que la crise systémique annoncée n’a pas eu lieu. Détruisons l’euro, abrogeons la Loi Taubira, sortons de l’OTAN, de l’OMC, tabassons une racaille dans l’exercice de ses fonctions, pendons un ministre, que sais-je. Montrons-leur juste qu’on n’a pas envie de crever et qu’on ne se laissera pas faire.

 

Publicités


Catégories :Idéologie

10 réponses

  1. Bobillé, j’aime !
    Pendons un ministre… ça fait envie 🙂

  2. Les communistes attendent leur grand soir depuis les années 1880. Ils attendent toujours.

    Je n’ais rien contre la violence, et ne viendrait pas avec les habituelles leçons de morales pacifistes. La violence est parfois légitime et dans la situation actuelle elle l’est. Seulement, il faut comprendre qu’elle n’est pas la solution si l’objectif est d’amener un autre système. Une émeute et de la violence ne produit que du désordre, mais ne permettent pas de reconstruire quelque chose et de faire vaincre un nouvel ordre.
    Certes la colère populaire peut facilité l’installation d’un nouveau pouvoir, mais seulement s’il existe une petite minorité sachant tirer parti du désordre. Sans cette petite élite de gens qualifiés et structuré, le pouvoir restera en place.

    Le changement ne viendra pas de la base et d’un mouvement de la rue, mais d’une petite poignée d’hommes qui avant tout serons déterminés, organisés et qualifiés.
    L’Histoire n’est jamais faite par le peuple ou la masse (qui suivent et ne mène jamais), mais par une petite minorité. L’Etat républicain permet de suivre des formations dans de grandes écoles pour apprendre à diriger et gérer des administrations, un budget, une armée, etc. Investissez ces écoles, formez-vous, tirez parti du système. Mais en même temps, formez des cercles, structurez vous, élaborez une stratégie de conquête du pouvoir.

    • Je suis d’accord sur la violence, mais le gouvernement a montré qu’il ne craignait que cela. Il a pu s’asseoir sur d’immenses manifestations non-violentes mais céder aux revendications délirantes de gens très nuisibles.
      Il nous fait trouver un moyen d’être nuisibles pour être exaucés.
      Quant à la stratégie de conquête du pouvoir, nous avons un sérieux problème. N’étant pas très intéressés par l’argent, nous avons du mal à nous mettre d’accord sur un programme commun 🙂

      • « Il a pu s’asseoir sur d’immenses manifestations non-violentes mais céder aux revendications délirantes de gens très nuisibles. »

        N’est ce pas la preuve de ce que je vous dis ? Les petits groupes ou lobby qui influencent le gouvernement ne représentent rien, mais pourtant pèsent bien plus que toutes les manifestations de plus d’un millions de personnes, violente ou non. Ces petites groupes qui ne représentent rien pèsent parce qu’ils sont structurés, organisés, ayant préparé une stratégie cohérente pour se rapprocher du pouvoir, ayant tissé une toile de réseau dans le monde politique, médiatique, culturel, associatif.

        « Quant à la stratégie de conquête du pouvoir, nous avons un sérieux problème. N’étant pas très intéressés par l’argent, nous avons du mal à nous mettre d’accord sur un programme commun 🙂 »

        Quel est le rapport avec l’argent ? Je vous parle d’un petit groupe de personnes, même peu nombreux, partageant le même avis sur les problèmes de la France et sur les solutions à apportés. Science Po, l’ENA et d’autres écoles apportent un savoir faire pour diriger des structures d’Etat. Si ce groupe infiltre ces écoles et élabore une stratégie de conquête du pouvoir, il peut arriver à ses fins. Ce n’est pas être intéressé par l’argent, mais par la volonté de reprendre les choses en main par la conquête du pouvoir.
        La violence, aussi justifiée soit elle, ne produit rien et n’avance à rien… du moins dans la situation actuelle.

  3. Je dois avouer que c est tentant !

  4. Ah, j’aime bien quand l’écran de mon ordinateur dégage des odeurs de vitriol.

  5. Et rétablissons l’avortement come CRIME ! Surtout s’il provient des nôtres !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :