La dérive monarchique de la République

Un excellent article dans l’Express, intitulé « Hollande, un monarque pur et dur » fait écho aux récentes déclarations de Finkielkraut chez Zemmour et Naulleau.

Tout d’abord, plantons rapidement le décor.

C’est un lieu commun que de dire que la Vè République est le système le plus monarchique des démocraties modernes, y compris les monarchies constitutionnelles.
À l’image de Charlemagne nommant les ducs, comtes et marquis pour administrer son Empire, la République a créé son aristocratie de fonctionnaires avec l’ENA.
Il est d’ailleurs amusant de voir que les fonctions de ducs et comtes ne sont devenus héréditaires que lorsque le pouvoir royal s’est affaibli.
L’affaiblissement du pouvoir depuis 40 ans s’accompagne de la même façon d’un système de reproduction des élites, fonctionnaires, commerciaux et aussi culturels.
Nous ne parlerons pas ici de la trahison des élites, qui ont l’air d’oublier que leur fonction aristocratique (technocratique) est de servir. Le peuple se fera un devoir de leur rappeler comme il leur rappela jadis.

Le souci de l’opinion du peuple est la barrière traditionnelle entre monarchie et dictature.

François Mitterrand eut cette phrase en 1984, lors des manifestations contre la suppression de l’École libre:

Je m’inquiète aussi de ce que pensent ceux qui ne pensent pas comme moi, et j’en tiens compte

De Gaulle avait lui organisé un référendum, dont on connait l’issue.

François Hollande n’a pour sa part aucun état d’âme.

L’apparition de la Gauche Divine.

C’est ici que Finkielkraut introduit une image intéressante, celle de la gauche divine, « cette partie de la gauche qui se croit à la tête d’un processus historico-planétaire ». Il continue:

Cette gauche-là n’a pas d’adversaires légitimes, elle a face à elle des scandales vivants, des gens qui devraient être morts, que l’histoire a condamné et qui s’expriment toujours

Le gouvernement est en mission, pour faire scintiller les lumières du Progrès, pour nous faire basculer vers le monde nouveau (dont Vincent Peillon parle si bien). Il a tous les outils institutionnels pour le faire et compte en faire usage.

Francois Hollande

Quelques enseignements pour l’avenir.

1. Le monarque absolu est en CDD pour 4 ans. Il s’en moque, tant la gauche divine sait que la droite ne reviendra jamais sur ces réformes. Cette évolution est pour eux « crantée » dans la longue marche du Progrès. Difficile de combattre ces gens dans les urnes.
2. La gauche n’est pas unie, il y a une gauche orwellienne décrite par Chantal Delsol dans le Monde. Jean-Claude Michéa est en la tête pensante.
3. Le glissement de la République vers la Monarchie continue. Soit on crée une vraie démocratie libérale en France, soit on revient à la Monarchie.
4. On peut se morfondre d’une telle évolution. On peut aussi espérer que nous approchions du fond de la piscine. Je laisse la conclusion à l’Express:

Pourtant on sent comme une sorte de fébrilité dans les rangs du pouvoir, puisse le ciel faire que cette peur ne les conduise pas, au nom du droit, sur le chemin de la sévérité et de la répression…. Rien de tel pour changer les agneaux en tigres.

Publicités


Catégories :Idéologie

Tags:, , , , , ,

8 réponses

  1. Y’a quand même une grosse différence avec la monarchie telle qu’on la connue en France durant un bon millier d’années: à l’époque la France était indépendante et ne se soumettait pas à un ordre supra-étatique. Hollande, s’il est un roi, est un roi fantoche.

  2. 1) « 90h, soit 2 fois 35h? » laissé sur ma feuille.. .. ce qui pourrait entraîner ma vengeance torride mais ça va pour cette fois.

    2) Je n’épiloguerais pas sur « monarchie », pardon Mr Hanoho ( 😉 )

    mais c’est un fait que – même le plus équilibré,s ‘il est soudain porté au sommet, se met à déconner. Déjà qu’une midinette qui est sélectionnée dans les prétendantes Miss Auvergne.
    Nous sommes faibles et nos godasses deviennent vite trop petites à la moindre occasion de « succès médiatique », alors -: que dire de connards comme Bush qui se retrouvent promptement « roi du Monde » ou Hollande de son petit monde..
    Monter est difficile mais redescendre – quand lon est là haut, c’est impossible..
    Je serai volontièrement amateur de la psychanalyse de Sarko qui, en se moment doit-être convaincu d’obtenir sa prochaine revanche.
    Quand on est arrivé en haut – les neurones doivent s’être emballés – ils ne répondent plus à la logique ordinaire qui nous impose des barrières..
    Napo, Hitler.. le pauvre Hitler – un nazi qui au départ n’était pas pire que toi ou moi dans le fond..se trouve embué par ses succès; devant la Russié, il, était convaincu que la neige allait fondre devant en même temps que l’avancée de son armée allemande.

  3. « La dérive monarchique de la République »

    J’en connais un, au cimetière de Roquevaires, qui doit se retourner dans sa tombe.
    Disons qu’on a aujourd’hui le pire des deux.

    • J’ai en effet quelques amis monarchistes qui m’ont dit que le titre était malheureux, aller à la monarchie n’étant pas une dérive, mais un cap.
      La France a toujours eu besoin de s’incarner en une personne. Le moins que l’on puisse dire est que la qualité se dégrade à chaque élection présidentielle.

  4. Tu fais trop confiance aux propos des Juifs ! Zemmour, même daube que Finkelraut le fils d’Israël, ne crois jamais un Juif !k

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :