Coming-out: pourquoi je suis homophobe

Avant, les homophobes étaient ceux qui n’aimaient pas les homos; maintenant les homophobes sont ceux que les homos n’aiment pas

Je fais mon coming-out, je suis homophobe.

Je suis contre le mariage des personnes homosexuelles. Donner deux pères ou deux mères à un orphelin n’est pas lui rendre service. Lancer des fabriques à enfants en Inde et au Nigéria pour satisfaire le désir d’enfants de riches couples démontre le projet libertaire de destruction de la société.

Je suis contre le PACS, l’union civile. Donner des avantages fiscaux à des gens qui n’ont pas d’enfant n’a aucun sens. La politique se fiche de l’amour, elle prépare l’avenir. Les avantages fiscaux sont accordés dans le cadre du mariage homme-femme. Si les gens veulent sortir de ce cadre, libre à eux, mais qu’ils n’espèrent aucune aide du gouvernement.

Je suis contre la publicisation des comportements déviants. Les gars de la Fistinière devraient se cacher aux yeux du monde et garder leur travers dans l’ombre. Je suis sûr que cela serait d’autant plus excitant pour eux. Je suis contre l’exhibition de la gay pride, qui exalte le corps jeune et vilipende le vieux, mais aussi contre la nudité étalée sur les plages, la vulgarité généralisée, l’abandon de toute exigence de dignité. L’Homme est trop noble pour être mené par ses instincts animaux. Consommer, voilà l’horizon indépassable de notre civilisation abrutie.

Il va y avoir du boulot pour remonter la pente.

Publicités


Catégories :Société

28 réponses

  1. Très heureux de vous compter parmi mes abominables réac !! Je découvre avec joie votre zinc où l’on peut savourer d’excellents crus comme cet article. J’ai fait le même coing-out il y a quelques années et je voulais écrire un billet dans la même veine. Vous l’avez fait et bien fait. Je rajouterai que j’en ai ma claque de constater que l’on veut absolument nous affubler d’une phobie comme si c’ètait nous les déviants !!!… L’époque est à l’inversion… mais je suis certain que le peuple de France est en train de sortir une sacré dégauchisseuse !!
    Bien à vous et au plaisir de vous lire.

    • Bienvenue! La peinture est encore fraiche, mais l’idée est d’accueillir tous les gens chez qui je suis allé boire un verre en loucedé, dont vous.

      • Merci, je viendrais à présent régulièrement descendre un ou deux canons et je vous mets de ce pas dans ma blogroll. J’ai lu quelques uns de vos billets dont je partage la ligne : nous ne sommes donc pas si seuls ! De plus, la coïncidence veut que j’ai épousé ma femme il y a 13 ans aussi !! Par contre, nous avons travaillé un poil moins bien que vous : nous en avons 4 de moins !…
        Mais cela nous va bien.
        Bravo à vous en tous les cas.

  2. Je suis petite joueuse, je n’en ai que deux (gamins).
    J’ai honte !
    Merci pour la blogroll !

    • Je prépare le Grand Remplacement.
      M et mme Droitedavant sont heureux de vous faire part de la naissance bio de leur 7 Droitedavant
      Pour la blogroll, je viens de découvrir le fonctionnement, faut que je m’assure de la réciprocité (qui vous tient à coeur j’ai cru comprendre:) )

  3. Moi, j’en ai 3 dont 2 gamines..

    Au fait : je pense qu’il y a un pâté sur « coming-août » la sémantique anglo-saxonne de réclame t-elle pas un « comingue-in » plutôt ?

  4. Le coming-in voudrait dire retourner au silence. Se dédire. Tel Bigard sur le 11 septembre par exemple.

  5. Je te comprends, je suis guéophobe, de trop avoir connu le milieu ! une impasse métaphysique terrifiante…

    • D’ailleurs, ils pensent que lutter pour leur droit et pour l’acceptation de leur parfaite « normalité » les fera sortir de cette impasse. Je ne connais pas assez ce milieu pour me prononcer.

      • Impossible, l’impasse est inhérente à l’homosexualité, s’ils y croient ils vivent sous le poids de l’illusion. Merci de m’avoir mis el lien, mais une question , pourquoi as-tu prris la tête de Pompidou ? cet homme qui a livré en 1973, la France aux Rothschild !?

        • La loi 1973 a bon dos.
          À l’époque, l’endettement était extrêmement faible. Avoir des emprunts d’Etat cotés était techniquement intéressant (la matérialisation du taux sans risque sur chaque échéance, qui sert de référence à tous les acteurs). On peut aussi penser que cette loi allait encadrer des comportements typiquement français comme dépenser plus que l’on a, et ainsi limiter la démagogie politique (qui existe bel et bien). Une sorte de mur du réel pour les gouvernements futurs. Si tu déconnes, tu es puni.
          Il est devenu extrêmement facile de taper sur cette loi maintenant que l’on voit que ce garde fous n’a pas fonctionné. C’est tellement plus simple de hurler au complot que d’avoir un regard posé sur le passé. Le déficit a été créé par nos politiques sociales, le nombre de fonctionnaires, les régimes spéciaux, le désastre de la politique de décentralisation, de la politique fiscale, du coût de l’immigration, de l’inflation de l’Education Nationale, le copinage, les contrats magouillés, et tant d’autres choses.
          Alors c’est facile de tout mettre sur le dos de cette loi dite Rotschild.

          Dans la situation actuelle, remettre cette loi en cause serait probablement une des rares options qu’il nous reste (nous ne pourrons jamais repayer notre dette).

          Dire qu’elle est la cause de tout me semble un raccourci un peu trop hardi.

      • C’est exactement ce que je me demandais car il y a franchement plus charismatique que ce pépère dont la femme portait la culotte et qui a embrassé le modernisme/progressisme à bras ouverts alors que le vieux gardait du recul.
        D’un autre côté, il y avait pire que ce mollasson : VGE !!!…
        Et de toutes les façons, nous trouverons toujours à redire sur n’importe lequel de nos zéliiitess !

        • Pompidou a été le dernier à poser en habit, le dernier à ne pas faire communication, le dernier à s’intéresser à la politique industrielle.

          Son successeur, VGE, est le grand fossoyeur. L’année 1975 fut catastrophique, entre la légalisation de l’avortement et le regroupement familial. Ceci après la crise pétrolière. Il a signé la victoire intellectuelle de la gauche, dont nous ne sommes toujours pas sortis.

          J’ai mis la tête de Pompidou comme le marqueur de la fin d’un temps révolu.

  6. Tu me pourras pas m’empêcher de penser que le fossoyeur aura été POMPIDOU, avec sa pouffe ! Ces deux singes, le gorille et la guenon, adoraient l’art contemporain, et l’ont élevé au pinacle. Et rien à faire, Pompidou a introduit Rothschild au coeur des affaires de la France. Ce pithécanthrope galonné aux sourcils fournis est l’exemple même du pourri qui a livré la France aux apatrides, Chirac et VGE n’ont fait que poursuivre le sale travail. J’apprécie beaucoup tes articles, mais là, je ne te sais pas…

  7. je ne te SUIS pas, pardon…par ailleurs, les comptes de la France ont été équilibrés jusqu’à De Gaulle en 71, dès l’application de cette loi, ils ont dévissé. je ne comprends donc nullement ton appréciation dans les deux sens concernant cette loi maudite, maudits comme le sont les Rothschild.

  8. Le sentiment de dignité n’a rien à voir avec le sexe ou la nudité; il ne dépend que de la faculté de choisir.

  9. Je suis bisexuelle, et ce que vous pensez (C’est a dire vos idées de gros **** perdus qui n’évolueront jamais) vous feriez mieux de le garder pour vous, car un jour ou l’autre, les homophobes se feront caillasser. Je ne vous menace pas, je vous informe simplement que NOUS, le reste du monde, nous en avons assez des personnes dans votre genre qui tiennent de tels propos, c’est inadmissible, occupez vous de la culotte de vos copains copines au lieu de faire chier de parfaits inconnus. a bon entendeur, salut!

    • Bonjour Tarentule. Voilà, c’est assez magique.
      Il y a à peine plus de 30 ans, l’homosexualité était considérée comme une maladie. Maintenant, la prétendue homophobie est menacée de caillassage.
      Je me contrefiche bien des moeurs sexuelles de tel ou tel, j’en ai juste ras-le-bol que sous couvert de normalité et d’égalité, on justifie le commerce d’enfants (le fameux droit à l’enfant). J’en ai aussi ras-le-bol que sous prétexte de considérer l’union d’une homme et d’une femme comme étant le moyen universel d’avoir des enfants me fasse passer pour le pire des rétrogrades. Et que la contrepartie logique, qui tiendrait à conclure qu’un enfant est fait pour avoir un père et une mère biologique, me désigne comme homophobe.
      Je comprends bien que vous vouliez redéfinir la norme, combattre les déterminismes, batir une société nouvelle débarrassée des préjugés anciens.
      Je crois pour ma part que les constructions sociales dont nous avons hérité de nos parents sont la résultante d’expérimentations, de compromis, de retour sur des erreurs manifestes, bref, une société solide qui permette de gérer le réel.
      Essayer de tout balancer à la poubelle sous prétexte de gérer des situations nouvelles me semble dangereux. Le retour du réel est souvent douloureux.

    • Tarentule, connasse ! Moi, j’ai été pédé pendant 15 ans, aucun espoir dans le milieu, alors va bouffer toutes les moules que tu peux on s’en fout ! De plus, ce sont les muzz qui vous caillasseront !

  10. Il est bien dommage que certains n’ait pas pu terminer leur oeuvre, il y a 70 ans. Le problème serait définitivement réglé et il n’y aurait plus de guerre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :