Environ 1% des crimes et délits envoie leurs auteurs en prison…

Vu sur l’excellent blog Ostracisme une recension du livre de Xavier Bébin « Quand la justice crée l’insécurité ».

J’ai préparé une petite illustration pour cet article, que l’on peut lire comme suit (cliquez sur l’image pour l’agrandir):

Sur les 10 millions de crimes et délits commis en France, 90% ne donnent pas lieu à une convocation devant un tribunal.

  • 60% ne sont pas déclarées par les victimes,
  • 30% sont classés sans suite par la Police.

Justice

Sur les 10% restants:

  • 6.5% font l’objet d’un rappel à la loi
  • 2.5% font l’objet d’une condamnation avec sursis
  • 1% donne lieu à une peine de prison ferme (c’est le petit carré rouge en haut à droite)

La suite sur le blog Ostracisme.

Je me permets d’ajouter le rapport de l’Assemblée Nationale de janvier 2013 « Moyens de lutte contre la surpopulation carcérale« :

« Le mercredi 23 janvier 2013, la commission des Lois a autorisé la publication du rapport d’information sur les moyens de lutte contre la surpopulation carcérale, présenté par M. Dominique Raimbourg, président et rapporteur.

Après avoir brièvement décrit la situation actuelle de surpopulation carcérale, ses causes et ses conséquences, le rapport préconise, à titre liminaire, de favoriser l’évolution du regard de la société sur la justice pénale. Il formule ensuite une série de propositions visant à :

  • éviter autant que possible les incarcérations ;
  • faire de l’emprisonnement une sanction utile pour le condamné dans la perspective de sa réinsertion ;
  • garantir aux personnes condamnées à des peines ou mesures en milieu ouvert un véritable accompagnement.

bisounours

Le rapport se conclut par la présentation d’un dispositif de résorption puis de prévention de la surpopulation carcérale, destiné à limiter le nombre de personnes détenues à la capacité opérationnelle des prisons, auquel il pourrait être recouru si les autres propositions ne permettaient pas de mettre un terme au surpeuplement des établissements pénitentiaires d’ici 2017. »

Merde, ils ont oublié l’option d’adapter la « capacité opérationnelle » des prisons aux personnes à y détenir…

bagne des Iles du Salut en Guyane (France)

bagne des Iles du Salut en Guyane (France) (Photo credit: Wikipedia)

Publicités


Catégories :Justice

Tags:,

2 réponses

  1. Comme aux USA où 1% de la population vit en prison ? On devrait comparer les statistiques de violences et de délinquance pour avoir une idée d’où tu veux nous mener.
    Et comparer ensuite avec ces bisounours de pays nordiques où l’on trouve des prisons à ciel ouvert. Et où, comme c’est bizarre, les bisounours existent pour de vrai, et ça marche. Dingue ! On peut se comporter de façon humaine et digne ! Je comprends qu’à droite, ça soit pas trop votre souci, la dignité, mais encore un effort !

Rétroliens

  1. La blague de la lutte contre le cannabis | La droite d'avant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :