La droite parlementaire ne saisit pas l’enjeu

La droite parlementaire pense que quelques lois de plus ou de moins suffiront à inverser la tendance. Je pense qu’ils n’ont pas saisi l’enjeu, et que c’est une lutte à mort qui doit s’engager.

L’idéologie de nos adversaires a entièrement gangrené le pays. Jouer l’apaisement aujourd’hui reviendrait à prescrire à un malade en stade terminal d’augmenter les doses de morphine. Le pays est si touché qu’un remède de cheval serait à peine suffisant pour tenter de le sauver. Et les débats sur les 35 heures et la loi Taubira, pour importants qu’ils soient, ne sont que des poussières rapportés à l’immensité de la tâche.

Le petit exemple rapporté plus bas m’a ouvert les yeux sur la profondeur des séquelles. Il est anecdotique, mais il signifie beaucoup.

Un jeune ami, boucher de son état, me racontait l’enfer de sa formation professionnelle. Ils commencèrent la formation à neuf, ils ne furent que deux à l’achever. Entre temps, ses professeurs n’avaient cessé de leur dire qu’ils faisaient un mauvais choix, qu’être boucher signifiait des week-ends amputés, de devoir sourire à des clients nantis, de se sacrifier pour servir la classe bourgeoise. Et qu’ils feraient bien mieux d’entrer dans la fonction publique.

Les deux bouchers survivants ont maintenant tous les deux leur affaire, ils paient consciencieusement leur emprunt pour loger leur famille. Ils n’ont pas une vie facile, mais juste une immense confiance en l’avenir. Sur les sept autres, deux sont effectivement fonctionnaires, cinq autres vivotent de petits boulots en chômage. Et leur instabilité économique se double d’une précarité sentimentale.

La gauche a viré des milliers de religieux enseignants et hospitaliers au début du XXè siècle, parce que la transformation de la société ne se passait pas assez vite. Il est temps de faire de même avec les nouveaux curés des temps modernes. Ils sacrifient des générations entières au nom de leur idéologie. Il est temps de les sacrifier au nom de la notre.

Publicités


Catégories :Idéologie

Tags:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :