La droite est réactionnaire

La droite est réactionnaire, pas néo-réactionnaire, pas conservatrice, pas libérale, juste réactionnaire. C’est un gros mot pour beaucoup, c’est pourtant ce qui nous définit le mieux.

Non, un réactionnaire n’est pas une personne qui prône un retour vers un passé idéalisé voire fictif. Il ne rêve pas (forcément) du retour d’un grand monarque, ni de chevaucher la lande à cheval ou encore d’aller reprendre Jérusalem aux infidèles.

Le réactionnaire est d’abord un contre-révolutionnaire, qui ne croit pas au réenchantement du monde, à ses symboles, à ses mots transformés, au Progrès. Le réactionnaire ne se croit pas plus intelligent que ses grand-parents, et en tirant ainsi le raisonnement sur quelques siècles supplémentaires, ne se conçoit pas comme étant plus intelligent que ses aïeux du XIè siècle. Ainsi, tout ce qui faisait la vie des gens du XIè siècle ne semble pas méprisable pour le réactionnaire, même s’il ne changerait probablement pas sa situation contre la leur. Mais l’anachronisme moderne juge cette époque avec violence, suscitant l’agacement de tout bon réac.

Death of Godefroy de Bouillon in Jerusalem

Mort de Godefroy de Bouillon à Jérusalem (Photo credit: Wikipedia)

Et cet agacement vire à la colère lorsque les gouvernements successifs vont aller demander pardon en place publique pour les fautes supposées de leurs prédécesseurs. Par exemple, je ne souviens pourtant pas qu’un Roi de France n’ait jamais autorisé, incité ou organisé la traite négrière. Que certains Français s’y soient adonnés, c’est indéniable. Et que cela constitue un scandale objectif n’est pas discutable. Que l’on doive subir maintenant une journée commémorative annuelle, qui plus est instaurée par Jacques Chirac, relève plus de l’auto-flagellation que de l’élévation de la conscience des foules pour que cela ne se reproduise plus. Notamment, le silence absolu sur l’esclavage sexuel des prostituées d’Europe de l’Est, l’esclavage économique des centaines de millions de Chinois (et l’esclavage des femmes mères porteuses indiennes pour riches bourgeois occidentaux), montre que nous n’avons toujours rien retenu de cette affaire. Nous sommes finalement aussi contents d’avoir du matériel électronique bon marché que les patrons de plantations le furent d’avoir une main d’œuvre quasi-gratuite, abondante et corvéable à merci.

Mais pour remonter le temps plus loin que le XIè siècle, le vrai point de divergence entre les réactionnaires et les modernes remonte … à la Genèse. Le réactionnaire croit que l’homme ne nait pas bon, mais que la société le rend meilleur, notamment par le biais de ses institutions. L’Humanité, loin de marcher sur les traces illuminées du Progrès, trébuche ainsi sans cesse et retombe dans ses travers.

J’ai essayé de poser cette question à mes amis: crois-tu au péché originel? Les réponses m’ont dessiné une ligne de fracture beaucoup plus claire, mais aussi beaucoup plus profonde, que la factice démarcation des partis politiques. Elle permet d’identifier les gens de droite qui abandonnent après chaque élection les promesses faites (qui croit vraiment que la droite reviendra sur le « mariage pour tous » si cette loi venait à être appliquée?) et qui accepte la suprématie de la gauche sur la pensée. Si la personne humaine est par nature faible, il faut des institutions par nature fortes, qui aident les gens

Pour revenir sur Jacques Chirac, il est évident que ce monsieur n’est pas de droite. Il n’est pas plus de droite que ne l’est Jean-François Copé. Et quand j’entends la foule dite de droite se référer encore à Nicolas Sarkozy, qui est à la droite ce que je suis à la natation synchronisée, je me dis qu’on a pas fini de se faire enfumer.

Publicités


Catégories :Idéologie, Société

Tags:, , , , , , , , , ,

7 réponses

  1. Bravo, excellent résumé, on ne saurait mieux dire.

    Toutes nos prières et nos voeux de bon combat au nouveau site.

  2. Cependant, il y a un progrès vers lequell’humanité peut marcher: celui de la sainteté.

    Avec ses chutes et ses reprises, à condition que, comme l’Éthiopien des Actes des Apôtres, elle soit bien guidée.

  3. Bienvenue dans ce club des pensants droits dans leurs cothurnes.
    C’est chouette d’être un de plus.

Rétroliens

  1. La droite d’avant… mais ça, c’était avant | Le Petit Conservateur Palaisien
  2. L’objectif de nos adversaires est l’avènement de l’homo-technicus | La droite d'avant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :