Destruction systématique de la société

Un professeur d’histoire m’enseignait jadis que si Louis XVI avait voulu conserver son trône, il lui aurai suffit d’instaurer le suffrage universel (au lieu du suffrage censitaire exclusivement masculin). Il aurait alors été « réélu » avec 95% des voix. Nul doute que la France paysanne et catholique, loin des idées foisonnantes de l’élite aristocratique et bourgeoise urbaine, ne voyait aucune raison de remplacer un système traditionnel dans lequel ils étaient nés.

Retenons de cette histoire qu’en 1790, il n’y avait que 5% de progressistes. Toute la politique a alors consisté à faire monter les idées de ces 5% au détriment du plus grand nombre.

Un siècle après la Révolution, après deux empires et deux monarchies, sans compter le parlement monarchique du premier Président de la Troisième République, nos chers progressistes ont compris qu’il fallait passer à la vitesse supérieure. Le peuple n’évoluait pas assez vite, sans doute contraint par les mécanismes de transmission du savoir et de la Foi.

Entre 1850 et 1904, l’école laïque est créée, les congrégations religieuses sont interdites d’enseigner, les fameux hussards noirs de la République devront former seuls la jeunesse aux mamelles du monde nouveau. Les bonnes sœurs seront aussi exclues des hôpitaux, montrer que la charité et le dévouement pouvaient être d’essence religieuse déplaisait au plus haut point à ces messieurs. D’ailleurs, quand nous entendons les héritiers des « lumières » dire que l’éducation et la santé sont les priorités de notre société, on se demande pourquoi ils ont viré des dizaines de milliers de religieux des écoles et des hôpitaux pour raison idéologique. Il est aussi intéressant de noter que l’alliance avec l’Angleterre date de 1904, puissance marchande et libérale de l’aristocratie de l’argent et des banquiers.

La première guerre mondiale voit ensuite la destruction de la classe paysanne et l’ensevelissement de l’ancien monde. La chambre bleu horizon qui s’ensuit montre bien de quel côté fut le sang et le courage.

Ensuite l’Éducation Nationale remplaça l’Instruction Publique, révélant ainsi la volonté d’arracher les enfants à leur milieu, toujours trop réactionnaire.

La dépénalisation de l’avortement, pourtant peu soutenue par la population, fut promulguée, cassant de facto le lien entre la mère et l’enfant. Cela suivait de peu la généralisation du divorce.

Et maintenant, le « mariage pour tous », entraînant avec lui la PMA et la GPA, devra être le parachèvement de ce mouvement historique. Les enfants, au lieu d’être enracinés dans des familles, élevés comme des petites filles ou des petits garçons, seront élevés hors sol, dans l’indistinction de leur « genre », matériau idéal pour consacrer l’avènement du monde nouveau.

La destruction systématique des opposants au mariage pour tous (la démission forcée du Grand Rabbin Bernheim en est la preuve), les insultes sur l’Église Catholique et ses dogmes vues pendant les manifestations LGBT, tout cela montre que ce débat dépasse largement le cadre du mariage homosexuel.

Il s’agit d’un des derniers combats que la droite doit mener si elle veut empêcher la victoire à son ennemi. Et tous les élus de droite qui ont voté ces textes, députés ou sénateurs, ont tort de ne pas voir que ce combat les dépasse largement, et que leur électorat ne leur pardonnera de céder sur l’essentiel. Car ce combat contre la Nature n’est finalement qu’un combat contre Dieu.

Et que pour reprendre le Pape François citant Léon Bloy, qui ne prie pas Dieu prie le Diable.

Publicités


Catégories :Idéologie, Société

Tags:, , , , , , ,

3 réponses

  1. « Entre 1850 et 1904 »
    Comme par hasard; le progressisme et le bolchévisme naissant.faisaient déjà tache d’huile.

Rétroliens

  1. La droite d’avant… mais ça, c’était avant | Le Petit Conservateur Palaisien
  2. L’objectif de nos adversaires est l’avènement de l’homo-technicus | La droite d'avant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :